L’urbanisation perturbe les insectes prédateurs dans leurs rôles de régulateurs naturels contre les insectes nuisibles. Selon 52 études, une hausse de 44% de la prolifération d’insectes ravageurs a été constaté dans les zones urbaines.

Effectivement, l’urbanisation réduit les espaces de vie viables pour les espèces d’insectes prédateurs, qui nécessitent des espaces variés pour se développer. Leurs cycles de vie perturbés, ces ennemis naturels des insectes ravageurs peinent à coloniser de nouveaux territoires, tandis que les nuisibles se développent dans les villes. Pour cause, la température dans les villes favorise la fécondité et le développement des insectes nuisibles tout en nuisant au développement de leurs ennemis naturels, les insectes prédateurs.

 

Source : https://www.actu-environnement.com/ae/news/regulation-naturelle-insectes-nuisibles-urbanisation-39791.php4

Produits suggérés